voyager avec un enfant : les activités pour le trajet

Un des moments difficiles quand on décide de voyager avec un enfant, c’est le trajet. Nous voyageons quasi exclusivement en train car je n’ai pas de voiture et que c’est le plus simple pour occuper un enfant. Aurèle a pris le train pour la première fois quand il avait moins d’un mois, pour aller voir mes parents. Et depuis ses 5 mois je réalise mes déplacements professionnels dans toute la France avec lui, à raison de 2 à 5 par mois.

A savoir : la SNCF propose un forfait Bambin, à 9€ pour tous vos trajets, qui permet d’avoir une place à part pour votre bébé/enfant, jusqu’à 4 ans. Je pense que pour un trajet de plus d’une heure ou 2 il ne faut pas hésiter à en profiter. Ne serait-ce que pour avoir un peu d’espace pour poser les affaires et les jouets. Je voyage aussi souvent en 1ère classe, car en prenant les billets à l’avance la différence est souvent seulement de quelques euros. Et quel confort gagné !

Pour les trajets de moins d’une heure (train mais aussi métro ou RER) j’essaie de me caler sur un repas ou une collation. Aurèle est très friand des compotes en gourde, des yaourts à boire, je prends aussi quelques gâteaux, de préférence sans chocolat et qui ne fasse pas trop de miettes. S’il s’agit du temps du déjeuner nous achetons souvent directement en gare un sandwich ou une quiche que nous partageons. Je prends des aliments qui lui plaisent et sont faciles à manger, sans couverts. Le trajet n’est clairement pas un bon moment pour lui faire goûter un nouveau légume ou un plat en sauce ! Le repas nous occupe comme ça un petit moment, et je m’arrange pour faire un peu durer.

Je prévois aussi quelques petites activités, la plupart du temps un jeu et un livre. Le jeu peut être, selon l’âge, un hochet, une figurine, un mini jeu de société, des crayons et une feuille. Vous trouverez des idées un peu plus bas. Aurèle va souvent se promener un peu, regarder les passagers, grimper sur les sièges libres. Depuis qu’il se déplace je le laisse libre. Donc il marchait à 4 pattes dans les couloirs du TGV à 7 mois ! Le temps est ainsi vite passé, nous nous préparons et rangeons 10 minutes avant l’arrivée, pour être sûr de pouvoir descendre à temps.

Pour les trajets de plus d’une heure, l’anticipation est un peu différente. Nous avons fait jusqu’à 5h45 de train pour aller à Brest, Cannes ou Toulouse. Et je me prépare à 11 heures de vol pour aller bientôt à la Réunion !

Je choisis soigneusement les activités qui doivent répondre à plusieurs critères :

ne pas prendre trop de place : non, pas l’arc-en-ciel Grimms !

être silencieuses : de toute façon nous n’avons pas de jouets sonores, mais par exemple je ne choisis pas l’harmonica

✦ être légères : c’est maman la mule, on va éviter de trop la charger

✦ avoir une durée de vie qui permettent de ne pas se lasser trop vite, et que l’on puisse continuer à les faire sur place et pendant le trajet de retour.

Ainsi, pour des trajets très longs, je prépare des busy bags, que je ne lui montre pas à l’avance. L’effet de surprise peut maintenir son attention quelques (précieuses) minutes supplémentaires. Je mets l’ensemble des éléments de l’activité dans un sac zippé (type sac pour le congélateur). Et je range les éléments à la fin de l’activité pour éviter de les perdre.

Exemples d’activités

Je vous propose ce qui a fonctionné pour nous, dépendant bien sûr des intérêts d’Aurèle. N’hésitez pas à piocher dans les âges plus jeunes ou plus âges que celui de votre enfant et adapter !

✦ 6 mois : sac sensoriel avec au choix du riz, de l’eau, des paillettes, de la peinture, de liquide vaisselle, etc., balle, hochet (celui-ci est parfait), figurines,livres en tissu… A cet âge, c’est encore assez facile, normalement ils dorment sur une bonne partie du trajet. Un porte bébé permet aussi de se promener dans le train et de bercer en ayant les mains libres.

✦ 12 mois : mini crayon et carnet (plus facile que des feuilles volantes), autocollants réutilisables à coller sur les vitres (ici ou ici), figurines, animaux, livres, cartes pour apparier les figurines, peinture propre,

✦ 18 mois : autocollants / gommettes et carnet, pâte à modeler (ici), loto, mémory

✦ 24 mois : mini puzzles de 4 ou 6 pièces, coloriage, découpage, décalcomanies (ici), premiers jeux de société simples

✦ 36 mois et plus : tissage, broderie (avec un kit tout prêt comme ici), kit créatif comme ceux de Ses (ici ou ici) ou Djeco (ici ou ici), petits jeux de société (ici, ici, ici ou ici)

✦ et pour tous les âges, nos kits pour le train (bientôt disponible dans le boutique! ! Avant 18 mois environ, c’est moi qui racontait l’histoire, manipulait les éléments, faisait le show 🙂 Puis progressivement Aurèle a commencé à vouloir faire avec moi, reprendre les petits scénarii, raconter ses propres histoires, faire parler les personnages…

Vous trouverez aussi quelques idées sur mon tableau Pinterest « Busy bags ».

Et vous, avez vous des conseils, idées à partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 thoughts on “voyager avec un enfant : les activités pour le trajet

  1. Merci pour l’article. Chez nous les trajets en voiture de plus de 30 mn au début c’était une horreur! Depuis peu ça va mieux mais il ne faut pas que ça dure longtemps…ce sont surtout les livres qui le font patienter, dans un siège auto on est moins libre de ses mouvements…tu as des idées ?

    1. Une des soeurs d’Aurèle n’a pas mal au coeur quand elle lit, j’avoue que ça aide bien ! c’est elle qui se met à côté de lui, nous mettons un sac avec des livres et des activités aux pieds d’Aurèle, et elle pioche dedans. Nous mettons quelques nouveautés, ça maintient toujours son attention quelques minutes de plus. Nous nous arrêtons très souvent, notamment s’il pleure. Et profitons des moments où il dort pour rouler, quitte à décaler des repas ! Voilà pas de miracle, nous limitons la voiture sur des longs trajets. Aux prochaines vacances nous partirons sûrement en 2 groupes : mon mari en voiture avec une des filles et nos affaires, Aurèle, sa 2ème soeur et moi en train 🙂