loin de toi

8 jours loin de toi.

Je me disais enfin du temps pour moi. Je vais lire, je vais me promener seule, aller au resto, m’occuper de moi. Self-care disent les Anglophones. Penser à moi et seulement à moi, sans faire passer tes besoins avant les miens. Je l’ai mérité non ?

8 jours loin de toi.

Je pensais bien que ce ne serait pas facile. Mais que finalement 8 jours c’est vite passé. Je serai occupée, entre le travail, le tourisme et la reconnexion à moi-même. Et puis on s’enverra des photos, et on s’appellera.

8 jours loin de toi.

La vérité c’est que loin de toi rien n’est pareil. Je n’ai pas la même attention à ce que je vois, ce que je vis. C’est toi qui rends les choses vivantes, qui donnes du goût et du relief à ma vie. Toi qui rends mon quotidien meilleur en somme.

8 jours loin de toi.

J’ai oublié ta voix et tes mimiques. Tes petits mots et le son de ton rire. Tu as grandi pendant ces quelques jours, même si je suis la seule à le voir. J’ai manqué des moments. Je n’ai pas pu te consoler, et t’embrasser avant la nuit.

8 jours loin de toi, c’est 8 jours de trop.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.