découvrir la nature : préparer un sac pour les promenades

Cet article fait partie d’une série sur la découverte de la nature, retrouvez les autres ici : catégorie nature.

L’observation de la nature est le meilleur moyen d’encourager le désir naturel de l’enfant pour la connaissance, et de développer leur attention au détail.

Charlotte Mason

Depuis qu’Aurèle s’intéresse à la nature et à ses modifications au fil des saisons, nos sorties aux parcs sont émaillées d’observations. Nous prêtons attention aux changements de couleurs des feuilles des arbres, à l’arrivée des fleurs, à la vie des insectes. Je le sensibilise beaucoup au respect de la nature :

  • ne pas cueillir de fleurs afin que tout le monde en profite
  • ramasser ses déchets voire ceux des autres
  • ne pas gaspiller l’eau, comme à la maison
  • respecter la tranquillité des animaux : ne pas courir après les oiseaux, ne pas écraser les insectes
  • ne pas arracher les feuilles des arbres

Progressivement, nous sommes arrivés à construire notre petit nécessaire pour explorer la nature, que ce soit au parc (nature domestiquée) ou dans des endroits plus sauvages.

  • une loupe, nous avons celle-ci
  • un sac en plastique réutilisable pour les trésors mouillés ou nécessitant un nettoyage
  • un petit sac poubelle et des gants jetables pour ramasser déchets
  • des ciseaux si nous coupons de l’herbe ou des fleurs champêtres
  • un livre pour reconnaitre les plantes, les oiseaux, les insectes, les fleurs (nous aimons celui-ci et celui-là, mais celui-ci sur les insectes ou celui-là sur les oiseaux ont l’air très bien). Ce ne sont pas des livres « pour enfants », ils fourmillent d’informations intéressantes et nous accompagneront longtemps
  • une bouteille d’eau
  • des mouchoirs
  • de la ficelle
  • un snack (compote, fruit, fruits secs)

Puisque nous commençons également à dessiner la nature (enfin surtout moi pour le moment), et à collecter des spécimens, nous emportons également :

  • des crayons de couleurs (les Lyra), des crayons de cire (Stockmar) ou encore un crayon de papier et de l’aquarelle (Stockmar également)
  • un carnet : j’ai pris ce petit Moleskine à pages blanches, les feuilles ne sont pas assez épaisses pour l’aquarelle, donc nous emportons aussi du papier épais les jours d’aquarelle, ou bien nous collons 2 pages ensemble
  • de la colle pour coller des feuilles ou des herbes

Notre sac est toujours prêt, pour éviter d’avoir à aller chercher ces éléments aux 4 coins de la maison au moment de partir. A chaque retour de promenade, nous enlevons ce qui doit être enlevé et le préparons ensemble pour la prochaine sortie.

Le contenu est un peu lourd pour Aurèle, et c’est donc moi qui le porte actuellement. Comme nous le préparons ensemble, il sait ce qu’il y a dedans et me demande quand il a besoin. Quand il sera plus grand, c’est bien sûr lui qui en sera responsable.

Et vous ? Avez-vous un sac « type » pour aller explorer la nature ? Qu’y mettez-vous ?

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 thoughts on “découvrir la nature : préparer un sac pour les promenades

  1. Chouette idée ce que tu as mis en place ! Je retiens particulièrement l’idée de la loupe qui devrait plaire à mon Lardon, je garderais l’oeil ouvert la prochaine fois que je fais un tour vers des boutiques 🙂

    J’avoue que notre côté, nous n’avons pas de sac « spécifique » même si on y retrouve aussi les habituels snacks, gourde d’eau, mouchoirs… Nous n’avons pas de sac pour les déchets (quand je les ramasse, je les mets directement dans la poche avant 🙈) et je mets les trésors trouvés directement en vrac dans le sac à dos… Ça s’appelle le parenting à l’arrache 😂 Mais ça marche aussi non ? 😅